Créer et exploiter une donnée personnalisée

3

min

quiz

Créer une nouvelle donnée personnalisée

Créer une donnée personnalisée vous permet de cibler des visiteurs d’après certaines données que vous avez récoltées, comme par exemple les données relatives aux comptes utilisateurs.

Structure de la pop-in de création

  1. Sélectionnez un ou plusieurs site(s) web et nommez la nouvelle donnée personnalisée.
  2. Définissez comment récupérer la valeur de la donnée.
  3. Indiquez à Kameleoon comment utiliser la donnée récupérée.
  4. Attribuez une catégorie à la donnée personnalisée.

Choix des sites web et nom

Sélectionnez un ou plusieurs site(s) web et attribuez un nom à la nouvelle donnée personnalisée.

 

 

Évitez les noms trop longs. Préférez des noms pertinents qui représentent bien les caractéristiques de chaque donnée personnalisée.

Si plusieurs sites web sont sélectionnés, il faudra ensuite vérifier que la donnée personnalisée remonte bien sur chacun de ces sites.

Vous ne pouvez pas avoir plus de 150 données personnalisées actives.

Récupération de la valeur

  • Méthode d’acquisition

Choisissez dans le menu déroulant la méthode de récupération de la valeur de la donnée personnalisée.

Les principaux gestionnaires de tag sont disponibles :

  • GTM data layer
  • Tag Commander data layer
  • Tealium

Si vous choisissez l’un de ces gestionnaires de tag, il vous faut renseigner le nom de la variable à récupérer.

Vous pouvez également utiliser un code personnalisé pour récupérer la valeur souhaitée. Dans ce cas, il est recommandé de soigneusement vérifier le code et de faire attention à l’utilisation des scripts.

Si vous sélectionnez l’option “Kameleoon Activation API”, vous prenez alors en charge les appels depuis votre site web vers l’API Activation Kameleoon.

 

  • Type

Lorsque Kameleoon va lire la valeur de la donnée, va-t-il s’attendre à une seule valeur ou à un tableau de valeurs ?

Dans le menu déroulant, sélectionnez le format de la donnée que Kameleoon doit récupérer.

La donnée peut être de type :

  • chaîne de caractères (exemple : « robe femme »)
  • booléen (exemple : female = « true/false »)
  • nombre (exemple : montant du panier = « 127 »)

 

  • unique (exemple : « 127 »)
  • liste de (exemple : « 126, 127, 128 » ; « chaussures, robe, manteau »)
  • liste comptée (exemple : « chaussures : 3, robe : 1, manteau : 1 »)
  • Portée

Dans le menu déroulant, sélectionnez le scope de votre donnée personnalisée.

  • page : À chaque nouvelle page la donnée est réévaluée, par exemple un montant de panier progressif.
  • visite : La valeur de la donnée est réinitialisée à chaque nouvelle visite du visiteur. Exemple : géolocalisation.
  • visiteur : La donnée est liée au visiteur et non à la visite. Exemple : female = true.

Options

La donnée personnalisée est évaluée à chaque affichage de la page. En cas de réponse « undefined », votre code est exécuté à nouveau (toutes les 100 ms pendant les 3 premières secondes après la première tentative, puis toutes les 3 secondes).

  • Enregistrer cette donnée uniquement en Local Storage sur l’appareil de l’utilisateur et non sur un serveur

Si votre donnée personnalisée sert uniquement à faire du ciblage, vous n’avez pas besoin de stocker la donnée sur le serveur ; dans ce cas, il est recommandé d’utiliser l’API LocalData. Cela permet de gagner de la place par rapport à la limitation de 150 données personnalisées actives. Attention, l’API LocalData ne permet pas d’exploiter ensuite la donnée personnalisée sur la page de résultats.

Si vous choisissez de stocker la donnée sur le serveur, prenez garde à la sensibilité des données que vous sauvegardez. Sachez également que la valeur d’une donnée personnalisée est limitée à 1000 caractères lorsqu’elle est envoyée sur le serveur.

  • Utiliser cette donnée personnalisée comme identifiant unique pour la réconciliation cross-device

Si vous activez cette option, pour une valeur donnée, il n’y aura qu’un seul visiteur associé (par exemple, adresse email). Cela permet de reconnaître de façon unique un visiteur et de faire du cross-device, par exemple (pour cela, assurez-vous que les identifiants de mapping aient bien une valeur unique pour chaque visiteur).

En savoir plus sur la réconciliation cross-device

  • Utiliser cette donnée personnalisée comme donnée entrante pour nos algorithmes de machine learning

Sélectionnez cette donnée si vous souhaitez l’utiliser pour faire du machine learning. Pour que cette option apparaisse, vous devez d’abord l’activer dans Audiences.

N’activez pas cette option s’il s’agit d’une donnée personnalisée très ciblée : l’algorithme ne peut pas apprendre sur des comportements individuels.

Seules les données personnalisées de type “nombre” et “booléen” sont acceptées dans ce cas.

Réglages avancés

L’option « réglages avancés » vous permet d’attribuer une catégorie à votre nouvelle donnée personnalisée. Vous pouvez attribuer autant de catégories que vous le souhaitez. Rentrez simplement le nom de votre catégorie puis appuyez sur la touche « entrer » pour l’ajouter. Pour chaque catégorie créée, une croix vous permet de la supprimer et un clic sur le nom de la catégorie permet de l’éditer.

Cliquez sur « suivant » pour valider la création de votre donnée personnalisée et passer ainsi à la dernière étape de sa mise en place.

Tester la donnée personnalisée

Assurez-vous que votre donnée personnalisée est bien configurée en la testant via notre outil de test.

Rentrez l’URL de l’une des pages du site sur lequel vous avez configuré votre donnée personnalisée puis cliquez simplement sur « tester ». Kameleoon teste rapidement la récupération des données personnalisées sur la page spécifiée.

Si la donnée personnalisée a été associée à plusieurs sites web, il est nécessaire de les tester un par un.

En cas d’erreur, des informations vous aident à identifier la source du problème.

Vous pouvez également ignorer cette étape ou revenir à l’étape précédente.

 

Définir une donnée personnalisée comme condition de ciblage

Pour ajouter une donnée personnalisée lors de la création d’un segment, sélectionnez la donnée de votre choix dans l’onglet « données personnalisées » de la colonne « conditions ».

Dans le menu déroulant, déterminez la valeur que doit avoir la donnée pour que le visiteur soit ciblé et choisissez d’inclure ou d’exclure les visiteurs répondant aux critères de cette donnée personnalisée.

Selon le type de donnée personnalisée, la configuration de la condition de ciblage change (“est vrai/est faux”, “contient”, “est égal à”…).

Dans le cas d’une expérience (test A/B ou personnalisation) embarquant une donnée personnalisée, la simulation est absolument nécessaire. Elle permet d’entrer dans un scénario et de vérifier que l’on est bien ciblé.

Filtrer/ventiler par donnée personnalisée sur la page de résultats

Sur la page de résultats d’une expérience, il est possible de filtrer ou de ventiler les résultats selon une donnée personnalisée associée à l’expérience.

Cela permet d’obtenir des analyses plus fines côté reporting.