Test A/B server-side

3

min

quiz

Qu’est-ce qu’un test A/B server-side ?

L’A/B testing Kameleoon côté serveur est possible grâce à la disponibilité de nos SDK sur Java.NET (C#)Node.js, PHP et sur les plateformes mobiles (iOS et Android).

Travailler en Server-Side consiste à tester ses hypothèses d’optimisation du côté de son architecture back-end plutôt que via le navigateur de vos visiteurs (A/B testing client-side via un tag JavaScript). Là où notre framework JavaScript modifie a posteriori les pages HTML une fois celles-ci générées par le serveur via les APIs standard de manipulation DOM (client-side testing), nos SDKs serveur vous permettent de produire ces modifications directement au moment de la génération des pages HTML (Server-Side testing).

Plus d’informations sur l’A/B testing server-side de Kameleoon et ses atouts

Pourquoi et quand choisir le server-side plutôt que le client-side ?

  • Dans le cas d’un test A/B client-side, le test A/B passe par JavaScript. Cette solution est facilement accessible aux marketeurs bénéficiant de connaissances techniques basiques : l’édition se fait par le biais d’une interface graphique, pour des modifications simples portant sur le look and feel.
  • Dans le cas d’un test A/B server-side, le test A/B est implémenté directement sur le serveur web. Cela permet de réaliser des tests plus complexes, avec un impact réduit sur le temps de chargement des pages et sans effet flicker. Le test côté serveur est destiné aux équipes IT, produits et de développement : nécessité de coder la variante en amont et de pousser une code release. Il nécessite donc plus de flexibilité et d’organisation dans le processus de création des expériences.

Comment créer et lancer un test A/B côté serveur ?

Accéder à l’éditeur de code

Dans le menu latéral du back-office, cliquez sur « Nouveau projet » (ou « Nouveau test » sur le Dashboard A/B).

Une pop-in s’affiche dans laquelle vous pouvez choisir entre :

  • test A/B classique ;
  • test multivarié (MVT) ;
  • test A/B côté serveur ;
  • test A/B développeur.

Cliquez sur « test A/B côté serveur ». Deux types de test sont alors disponibles :

  • 100% côté serveur ;
  • hybride (à la fois client et serveur).

Renseignez les champs requis et cliquez sur « Créer ».

L’éditeur de code se lance dans un nouvel onglet.

Lorsque l’option server-side est sélectionnée, l’éditeur de code ne propose que certaines actions. Les autres doivent faire l’objet d’une intégration directe dans le code de votre site web.

Header

Le header affiche les informations principales associées au test :

  • son nom (vous pouvez double-cliquer sur le nom du test server-side pour le modifier) ;

  • son statut (brouillon, planifié, en ligne, en pause, dévié ou arrêté) ;

  • la dernière interaction (dernier enregistrement ou mise à jour, date de mise en ligne…)

Vous pouvez vérifier que les modifications que vous avez apportées ont bien été enregistrées. Deux types de sauvegarde sont disponibles :

  • automatique lorsque le test est en brouillon, planifié ou en pause ;

  • manuelle pour les tests en ligne et les tests déviés (via le bouton vert dans l’onglet « Finaliser »). Cette option est en cours de développement. Attention ! En attendant, les modifications sont prises en compte immédiatement.

Bloc Test

Par défaut, le bloc Variantes est affiché. Pour accéder au bloc Test, cliquez simplement sur “Test”.

Code spécifique au test

Pour toutes les variantes, vous pouvez ajouter, modifier ou supprimer des données JSON.

Pour l’instant, ce JSON n’est intégré à aucun SDK. Patience, cette fonctionnalité est en cours de développement !

Options du code

Si vous cliquez sur le menu 3 points associé au menu “Code spécifique au test”, un sous-menu s’ouvre et vous permet d’accéder à des options.

Choisissez ici d’inclure ou d’exclure l’originale des modifications que vous venez d’effectuer. Si la case est cochée, les données JSON seront également injectées sur la variante originale.

Tags et description

Éditez la description de votre test ou les tags associés si vous le souhaitez.

URL de la page testée

Modifiez ici l’URL de la page concernée par votre test. Par défaut, l’URL est celle que vous avez renseignée dans la pop-in de création de votre test A/B server-side.

Page de résultats du test

Si votre test a déjà été lancé, un lien vous propose d’accéder à la page de résultats.

Si votre test est arrêté, un bouton vert en bas de l’éditeur vous propose un accès direct à la page de résultats.

Bloc Variantes

Par défaut, le bloc Variantes est affiché lorsque vous accédez à l’éditeur de code.

Il vous permet d’injecter des données JSON sur les variantes de votre test A/B server-side.

Pour l’instant, JSON n’est intégré à aucun SDK. Patience, cette fonctionnalité est en cours de développement !

  • Dans la partie de gauche, vous pouvez ajouter, dupliquer, renommer ou supprimer une variante.

  • Dans la partie de droite, vous pouvez ajouter, modifier ou supprimer les données JSON. Cela s’appliquera à la variante sélectionnée.

Ajouter une variante

Cliquez sur “+ Ajouter une variante”.

Le cercle de couleur associé à la variante se remplit lorsque cette dernière est sélectionnée. Naviguez ainsi entre les différentes variantes de votre test server-side.

Menu de la variante

Au clic sur les 3 points à droite de chaque variante, un menu s’ouvre.

Vous pouvez renommer, dupliquer ou supprimer la variante. Les modifications effectuées via ce menu s’appliquent alors uniquement à la variante sélectionnée.

Bloc Finaliser

Étapes de finalisation

Dans la partie de gauche, vous devez valider au moins deux étapes pour pouvoir lancer votre test :

  • distribution du trafic ;

  • objectif(s) ;

  • ciblage (optionnel).

Au clic, chaque étape se déroule pour afficher les détails de la configuration choisie.

Répartition du trafic

Cliquez sur l’icône crayon pour paramétrer la répartition du trafic sur votre test A/B.

Confirmez votre choix : l’étape est validée, un check vert l’indique dans l’éditeur de code.

Objectif(s)

Sélectionnez au moins un objectif que vous souhaitez associer à votre test A/B server-side.

Confirmez votre choix : l’étape est validée, un check vert l’indique dans l’éditeur de code.

Ciblage

  • Si votre expérience server-side est en Java ou en C#, vous pouvez cibler sur des données personnalisées. Cette étape est optionnelle.
  • Si elle utilise Nginx ou Apache, vous pouvez cibler sur des URLs de pages. Cette étape est obligatoire car nos modules de serveurs web (Nginx/Apache) fonctionnent en effectuant une redirection interne (page A ou B). En savoir plus grâce à notre documentation développeurs

Un segment utilisé dans une expérience server-side est de type « server-side ». Plus d’informations sur ce type de segment

Sélectionnez dans la liste déroulante le segment que vous souhaitez associer à votre expérience, ou cliquez sur « Créer un nouveau segment » pour ouvrir la pop-in de création d’un segment server-side.

  • Si vous avez déjà créé un segment server-side : vous le retrouvez dans la liste déroulante et vous pouvez l’associer directement à l’expérience.
  • Si vous voulez associer un segment client-side :
    • s’il ne contient que les conditions de ciblage propres aux segments server-side (« donnée personnalisée » et « URL de la page) et n’est pas déjà utilisé dans une expérience active, alors vous le retrouvez dans la liste déroulante. Une action est cependant nécessaire pour pouvoir l’associer. La pop-in vous demande de choisir entre le dupliquer (sa copie sera automatiquement de type « server-side ») ou le transformer en segment de type « server-side » (cette action est irréversible) ;
    • s’il ne contient que les conditions de ciblage propres aux segments server-side (« donnée personnalisée » et « URL de la page) mais est déjà utilisé dans une expérience active, vous le retrouvez dans la liste déroulante et la seule action qui vous est proposée est la duplication (sa copie sera automatiquement de type « server-side »). En survolant l’icône liste en bas à gauche, vous pouvez afficher toutes les expériences actives sur lesquelles ce segment client-side est utilisé.

Validez : le segment server-side est associé à votre expérience ! Le ciblage se fera selon ces critères. Un check vert indique la validation dans l’éditeur de code.

Statut du test

En haut à droite, un encart rappelle le statut de votre test : brouillon, planifié, en ligne, en pause, dévié ou arrêté.

Une fois votre test lancé, vous pouvez modifier son statut en cliquant sur la flèche pour dérouler les actions possibles.

Informations

L’encart est déroulé par défaut. Vous retrouvez le site auquel votre test A/B server-side est associé, ainsi que la date de création de votre test.

Identifiants

L’encart est déroulé par défaut. Vous retrouvez en un coup d’œil l’identifiant de votre test ainsi que les identifiants de chacune des variantes de votre test A/B server-side.

Boutons d’activation

Mise en ligne

Cliquez sur le bouton “Mettre en ligne” pour publier immédiatement votre test A/B server-side.

Une pop-in de récapitulation indique l’essentiel de la configuration de votre test, ainsi que la marche à suivre. Il ne vous reste plus qu’à coder vos variantes côté serveur, en utilisant les identifiants générés. Vous pouvez vous référer à ces instructions.

Il est possible de tout copier à la fois en cliquant sur « Tout copier » en bas à gauche.

Cliquez sur « Mettre en ligne » : un message vous confirme le bon lancement du test et le statut de ce dernier passe de “Brouillon” à “En ligne”.

Vous restez sur l’éditeur de code et pouvez apporter des modifications à votre test si nécessaire.

Enregistrement et mise à jour

Au cours de la création de votre test, vous pouvez enregistrer vos modifications et quitter l’éditeur de code. Votre test sera sauvegardé en tant que brouillon et vous serez redirigé vers le tableau de bord A/B.

Une fois votre test en ligne, vous pouvez toujours lui apporter des modifications. L’enregistrement de ces dernières est indiqué en haut à gauche de l’éditeur de code, juste sous le nom du test.

Deux types de sauvegarde sont disponibles :

  • automatique lorsque le test est en brouillon, planifié ou en pause ;

  • manuelle pour les tests en ligne et les tests déviés.

Comment retrouver un test A/B server-side ?

Tag

Le tag “Server-side” est automatiquement associé à votre test.

Filtre

Sur la page “Vue d’ensemble” de votre dashboard A/B, il vous est possible d’appliquer un ou plusieurs filtre(s) afin de retrouver plus facilement un test. Le filtre “Test A/B côté serveur” est sélectionnable dans la catégorie de filtres “Type”. Ne s’afficheront alors que les tests côté serveur.

Carte

En cliquant sur « Éditer » ou « Finaliser » (icône crayon), l’éditeur de code s’ouvre dans un nouvel onglet.

Vous pouvez également ouvrir le test dans l’éditeur de code en cliquant sur l’icône </> qui apparaît au hover sur le bas de la carte.

Comme avec toutes les cartes de test A/B, il est également possible de dupliquer le test et sa configuration, de le supprimer (s’il est en brouillon ou arrêté), de gérer son statut et de consulter les résultats.

Comment accéder et analyser les résultats de votre test A/B côté serveur ?

Dans un test A/B 100% serveur, l’analyse ne peut être faite que dans Kameleoon. Cela exclut les solutions d’analyse tierces. Si vous voulez envoyer les résultats à Google Analytics par exemple, vous devez créer un test hybride et suivre ce processus.

Comme pour tous les autres types de tests, la page de résultats d’un test A/B server-side est accessible à partir de la carte de test sur le Dashboard A/B.

Vous ne pouvez pas modifier le statut du test via la page de résultats et l’onglet de ciblage n’est pas disponible dans le menu latéral droit.