Outils avancés de ciblage

3

min

quiz

Les outils avancés de ciblage vous permettent d’améliorer la segmentation de vos visiteurs en ajoutant des conditions à celles déjà disponibles lors de la création d’un segment.

Créez des données personnalisées, des canaux d’acquisition et des pages clés puis utilisez-les dans la segmentation de vos expériences afin de cibler plus finement vos visiteurs.

Note : Pour paramétrer des outils avancés de ciblage, vous devez avoir un compte premium. Pour adapter votre abonnement à vos besoins, contactez-nous !

Accédez au ciblage avancé

Pour accéder au ciblage avancé, rendez-vous sur la page « outils avancés » de l’onglet « ciblage » dans le menu latéral de gauche.

Vous pouvez créer 3 types de ciblage avancé qui seront répertoriés ici :

  • données personnalisées ;
  • canaux d’acquisition ;
  • pages clés.

Vous pouvez voir, pour chaque type de ciblage avancé, le nombre d’éléments créés. Cliquez sur une catégorie pour afficher, éditer, dupliquer ou supprimer les éléments qu’elle contient.

La barre de recherche vous permet de retrouver un élément existant en renseignant son nom.

Vous pouvez trier les éléments d’après leur date de création, leur date d’édition et d’après les sites web sur lesquels ils sont paramétrés.

Vous pouvez également choisir d’afficher uniquement les éléments liés à certains sites.

Créer un nouvel élément de ciblage avancé

Pour créer un nouvel élément de ciblage avancé, cliquez sur le bouton orange « nouveau » en haut à droite de la page :

Note : Vous pouvez également créer un nouvel élément de ciblage avancé en cliquant sur « nouveau » en bas de chaque liste d’éléments.

Une pop-in s’affiche, dans laquelle vous choisissez le type de ciblage ainsi que les sites web sur lesquels vous souhaitez rendre cet élément disponible.

Une fois ces deux champs renseignés, cliquez sur « suivant ». La pop-in affiche désormais les options de paramétrage spécifiques à votre élément de ciblage.

 

Créer une nouvelle donnée personnalisée

Créer une donnée personnalisée vous permet de cibler des visiteurs d’après certaines données que vous avez récoltées, comme par exemple les données relatives aux comptes utilisateurs.

Structure de la pop-in de création

  1. Sélectionnez un ou plusieurs site(s) web et nommez la nouvelle donnée personnalisée.
  2. Définissez comment récupérer la valeur de la donnée.
  3. Indiquez à Kameleoon comment utiliser la donnée récupérée.
  4. Attribuez une catégorie à la donnée personnalisée.

Choix des sites web et nom

Sélectionnez un ou plusieurs site(s) web et attribuez un nom à la nouvelle donnée personnalisée.

 

 

Évitez les noms trop longs. Préférez des noms pertinents qui représentent bien les caractéristiques de chaque donnée personnalisée.

Si plusieurs sites web sont sélectionnés, il faudra ensuite vérifier que la donnée personnalisée remonte bien sur chacun de ces sites.

Vous ne pouvez pas avoir plus de 150 données personnalisées actives.

Récupération de la valeur

  • Méthode

Choisissez dans le menu déroulant la méthode de récupération de la valeur de la donnée personnalisée.

Les principaux outils de management de tag sont disponibles :

  • GTM data layer
  • Tag Commander data layer
  • Tealium

Si vous choisissez l’un de ces gestionnaires de tag, il vous faut renseigner le nom de la variable à récupérer.

Vous pouvez également utiliser un code personnalisé pour récupérer la valeur souhaitée. Dans ce cas, il est recommandé de soigneusement vérifier le code et de faire attention à l’utilisation des scripts.

Si vous sélectionnez l’option “Client”, vous prenez alors en charge les appels depuis votre site web vers l’API Kameleoon.

  • Nom

Si vous avez sélectionné un système de management de tag comme méthode de récupération, vous devez spécifier ici le nom de la variable à récupérer.

 

  • Format de la donnée à récupérer

Lorsque Kameleoon va lire la valeur de la donnée, va-t-il s’attendre à une seule valeur ou à un tableau de valeurs ?

Dans le menu déroulant, sélectionnez le format de la donnée que Kameleoon doit récupérer.

La donnée peut être de type :

  • chaîne de caractères (exemple : « robe femme »)
  • booléen (exemple : female = « true/false »)
  • nombre (exemple : montant du panier = « 127 »)

 

  • unique (exemple : « 127 »)
  • liste (exemple : « 126, 127, 128 » ; « chaussures, robe, manteau »)
  • liste comptée (exemple : « chaussures : 3, robe : 1, manteau : 1 »)

Comportement

La donnée personnalisée est évaluée à chaque affichage de la page. En cas de réponse « undefined », votre code est exécuté à nouveau (toutes les 100 ms pendant les 3 premières secondes après la première tentative, puis toutes les 3 secondes).

  • Réinitialiser la donnée à chaque nouvelle visite

En activant cette option, la valeur de la donnée est réinitialisée à chaque nouvelle visite du visiteur. Si cette option n’est pas activée, la donnée est liée au visiteur et non pas à la visite.

 

  • Stocker cette donnée uniquement sur l’appareil du visiteur

Si votre donnée personnalisée sert uniquement à faire du ciblage, vous n’avez pas besoin de stocker la donnée sur le serveur ; dans ce cas, il est recommandé d’utiliser l’API LocalData. Cela permet de gagner de la place par rapport à la limitation de 150 données personnalisées actives. Attention, l’API LocalData ne permet pas d’exploiter ensuite la donnée personnalisée sur la page de résultats.

Si vous choisissez de stocker la donnée sur le serveur, prenez garde à la sensibilité des données que vous sauvegardez. Sachez également que la valeur d’une donnée personnalisée est limitée à 1000 caractères lorsqu’elle est envoyée sur le serveur.

  • Cette donnée correspond à un identifiant visiteur

si vous activez cette option, pour une valeur donnée, il n’y aura qu’un seul visiteur associé (par exemple, adresse email). Cela permet de reconnaître de façon unique un visiteur et de faire du cross-device, par exemple (pour cela, assurez-vous que les identifiants de mapping aient bien une valeur unique pour chaque visiteur).

  • Sélectionner cette donnée pour faire du machine learning

Sélectionnez cette donnée si vous souhaitez l’utiliser pour faire du machine learning. Pour que cette option apparaisse, vous devez d’abord l’activer dans Audiences.

N’activez pas cette option s’il s’agit d’une donnée personnalisée très ciblée : l’algorithme ne peut pas apprendre sur des comportements individuels.

Seules les données personnalisées de type “nombre” et “booléen” sont acceptées dans ce cas.

  • Évaluer la donnée

Choisissez à quel moment vous souhaitez évaluer la donnée. Cela vous permet d’établir une chronologie, une hiérarchie, lorsque des données personnalisées dépendent d’autres données personnalisées, qui doivent donc être évaluées dans un premier temps.

2 options sont disponibles :

  • « Dès que possible » : la donnée sera évaluée en priorité.
  • « En dernier » : La donnée sera évaluée après toutes les autres données personnalisées configurées sur les sites auxquels elle s’applique.

Réglages avancés

L’option « réglages avancés » vous permet d’attribuer une catégorie à votre nouvelle donnée personnalisée. Vous pouvez attribuer autant de catégories que vous le souhaitez. Rentrez simplement le nom de votre catégorie puis appuyez sur la touche « entrer » pour l’ajouter. Pour chaque catégorie créée, une croix vous permet de la supprimer et un clic sur le nom de la catégorie permet de l’éditer.

Cliquez sur « suivant » pour valider la création de votre donnée personnalisée et passer ainsi à la dernière étape de sa mise en place.

Tester la donnée personnalisée

Assurez-vous que votre donnée personnalisée est bien configurée en la testant via notre outil de test.

Rentrez l’URL de l’une des pages du site sur lequel vous avez configuré votre donnée personnalisée puis cliquez simplement sur « tester ». Kameleoon teste rapidement la récupération des données personnalisées sur la page spécifiée.

Si la donnée personnalisée a été associée à plusieurs sites web, il est nécessaire de les tester un par un.

En cas d’erreur, des informations vous aident à identifier la source du problème.

Vous pouvez également ignorer cette étape ou revenir à l’étape précédente.

 

Définir une donnée personnalisée comme condition de ciblage

Pour ajouter une donnée personnalisée lors de la création d’un segment, sélectionnez la donnée de votre choix dans l’onglet « données personnalisées » de la colonne « conditions ».

Dans le menu déroulant, déterminez la valeur que doit avoir la donnée pour que le visiteur soit ciblé et choisissez d’inclure ou d’exclure les visiteurs répondant aux critères de cette donnée personnalisée.

Selon le type de donnée personnalisée, la configuration de la condition de ciblage change (“est vrai/est faux”, “contient”, “est égal à”…).

Dans le cas d’une expérience (test A/B ou personnalisation) embarquant une donnée personnalisée, la simulation est absolument nécessaire. Elle permet d’entrer dans un scénario et de vérifier que l’on est bien ciblé.

Filtrer/ventiler par donnée personnalisée sur la page de résultats

Sur la page de résultats d’une expérience, il est possible de filtrer ou de ventiler les résultats selon une donnée personnalisée associée à l’expérience.

Cela permet d’obtenir des analyses plus fines côté reporting.

Créer un nouveau canal d’acquisition

Un canal d’acquisition vous permet de cibler vos visiteurs selon la méthode par laquelle ils ont été acquis. Par défaut, Kameleoon crée automatiquement 5 canaux d’acquisition : Bing, Baidu, Google, Yahoo et Google Adwords.

Dans la pop-in, nommez tout d’abord votre canal d’acquisition. Sélectionnez ensuite une des méthodes d’acquisition disponibles dans le menu déroulant : URL du canal ou JavaScript.

  • URL du canal (expression régulière)

Renseignez l’URL du site web duquel doit provenir le visiteur pour être ciblé.

  • JavaScript

Renseignez le code JavaScript d’évaluation du canal d’acquisition du visiteur.

Ajouter une méthode d’acquisition

Pour préciser davantage votre canal d’acquisition, vous avez la possibilité d’y ajouter des méthodes d’acquisition.

Pour chaque nouvelle méthode d’acquisition, sélectionnez la méthode et remplissez le champ qui lui est associé.

A partir de deux méthodes d’acquisition, celles-ci sont liées par un « et » ou un « ou ». Comme pour la création d’un segment, « et » affine la condition (pour être ciblé, le visiteur doit répondre aux deux conditions) tandis que « ou » l’élargit (pour être ciblé, le visiteur doit répondre à au moins une des conditions).

Une croix vous permet de supprimer les méthodes d’acquisition que vous souhaitez de votre canal d’acquisition.

Réglages avancés

L’option « réglages avancés » vous permet d’attribuer une catégorie à votre canal d’acquisition. Vous pouvez attribuer autant de catégories que vous le souhaitez. Rentrez simplement le nom de votre catégorie puis appuyez sur la touche « entrer » pour l’ajouter. Pour chaque catégorie créée, une croix vous permet de la supprimer et un clic sur son nom permet de l’éditer.

Cliquez sur « créer » pour finaliser la création de votre canal d’acquisition.

Paramètres avancés

Les paramètres avancés des canaux d’acquisition vous permettent d’empêcher la détection du canal d’acquisition sur des pages spécifiques de vos tests.

Pour y accéder, cliquez sur « paramètres avancés » en bas de la liste des canaux d’acquisition.

Une pop-in apparaît, dans laquelle vous pouvez renseigner les URLs sur lesquelles vous souhaitez empêcher la détection du canal d’acquisition.

Vous pouvez ajouter autant d’URLs que vous le souhaitez.

Validez pour enregistrer les changements.

Définir un canal d’acquisition comme condition de ciblage

Pour ajouter un canal d’acquisition lors de la création d’un segment, sélectionnez la condition « canaux d’acquisition » de l’onglet « acquisition ».


Dans le menu déroulant, sélectionnez un des canaux créés et choisissez d’inclure ou d’exclure les visiteurs répondant aux critères de ce canal d’acquisition.

Créer une page clé

Créer une page clé vous permet de cibler les visiteurs ayant visité une de vos pages en particulier.

Commencez par nommer votre page clé puis renseignez l’URL de la page que les visiteurs doivent avoir visité pour être ciblés.

Définir une page clé comme condition de ciblage

Pour ajouter une page clé lors de la création d’un segment, sélectionnez la condition « pages clés » de l’onglet « pages parcourues ».

Sélectionnez simplement la page clé de votre choix dans le menu déroulant puis choisissez d’inclure ou d’exclure les visiteurs répondants aux critères de cette page clé.

Editer un élément de ciblage avancé

Pour éditer un élément d’une catégorie, cliquez sur la catégorie pour l’ouvrir et afficher les éléments qu’elle contient.

Au survol de la souris sur un élément de ciblage avancé, les options d’édition apparaissent.

 éditer les paramètres de l’élément de ciblage

dupliquer l’élément de ciblage

supprimer l’élément de ciblage

sélectionner plusieurs éléments de ciblage

(sélectionner un premier élément pour faire apparaître les checkbox sur tous les autres éléments)

L’icône de la poubelle apparaît en haut de la liste des éléments et vous permet de supprimer l’ensemble des éléments sélectionnés.

Si l’élément est utilisé sur une expérience active, alors il ne pourra pas être supprimé. Dans ce cas, une icône apparaît en bas à gauche de la pop-in de confirmation de suppression et vous permet de voir quels éléments sur utilisés et sur quelle(s) expériences(s).